coi


coi

coi, coite [ kwa, kwat ] adj.
quei 1080; fém. XVIIIe; lat. pop. °quetus, class. quietus quiet
Vx Tranquille et silencieux. Mod. Loc. Se tenir, demeurer coi, coite : se taire et ne pas bouger; ne pas intervenir. « Ou bien je lui tiens tête et je rage; ou bien je reste coi » (Martin du Gard). Loc. En rester coi (cf. fam. En être comme deux ronds de flan). abasourdi, muet, pantois, stupéfait; fam. 1. baba. REM. Le fém. est rare. ⊗ HOM. Quoi.

coi, coite adjectif (latin populaire quetus, du latin classique quietus, qui est au repos) Rester coi, se tenir coi, rester, demeurer calme, tranquille, muet, sous l'effet de la surprise, de l'émotion, de la crainte, etc. ● coi, coite (difficultés) adjectif (latin populaire quetus, du latin classique quietus, qui est au repos) Orthographe Le féminin coite est rare. - Plur. : ils se tiennent cois, elles se tiennent coites. ● coi, coite (expressions) adjectif (latin populaire quetus, du latin classique quietus, qui est au repos) Rester coi, se tenir coi, rester, demeurer calme, tranquille, muet, sous l'effet de la surprise, de l'émotion, de la crainte, etc. ● coi, coite (homonymes) adjectif (latin populaire quetus, du latin classique quietus, qui est au repos) quoi pronom quoi ? adverbe

coi, coite
adj. Silencieux, tranquille. Se tenir, demeurer coi.

⇒COI, COITE, adj.
Vx et littér. Tranquille et silencieux :
1. — Sommes-nous bien heureux en transportant notre vie au sein du monde, en l'agrandissant de mille besoins factices et de nos vanités surexcitées? dit Modeste à l'aspect de cette coite et riche campagne qui conseillait une philosophique tranquillité d'existence.
BALZAC, Modeste Mignon, 1844, p. 254.
2. Son cœur, tout coi et tranquille en apparence, mûrissait; ou plutôt, selon son expression énergique, pourrissait « comme la nèfle sous la paille ».
SAINTE-BEUVE, Nouveaux lundis, t. 6, 1863-69, p. 284.
Rem. N'est vraiment utilisé auj. que dans les loc. rester, demeurer, se tenir coi.
Prononc. et Orth. :[kwa], fém. [kwat]. Ds Ac. 1740-1932. Ds Ac. 1740 et Ac. 1762 fém. coie. Homon. quoi. L'anc. fém. coie disparaît au XVIIIe s. pour laisser la place à coite. À ce sujet cf. Gramm. Lar. 1964, § 295, et GREV. 1964, § 348. Noter que le fém. coie est donné encore ds FÉR. 1768, FÉR. Crit. t. 1 1787 et GATTEL 1841. Lar. 19e souligne que le fém. est peu usité et que ,,quelques-uns ont même conservé le masculin dans les locutions rester, demeurer, se tenir coi, appliquées à des femmes``. Étymol. et Hist. 1. Ca 1100 quei « (d'une pers.) calme, tranquille » (Roland, éd. J. Bédier, 3797); ca 1170 soi tenir tut coi « se tenir tranquille » (Rois, éd. Curtius, IV, chap. 24, verset 7); 1160-85 mer coie (CHR. DE TROIE, G. d'Angleterre, éd. Wilmotte, 2033); 2. 1798 coite fém. (Ac.). Du lat. vulg. , lat. class. « qui est au repos (d'une pers., d'une chose) »; le fém. coite succédant à coie d'apr. droit/droite, étroit/étroite. Fréq. abs. littér. :144.
DÉR. Coitement, adv. De façon tranquille, silencieuse, douillette. Jeuselou chausse ses souliers, qu'il bouchonne de foin, pour marcher plus coitement, prend son fusil et le suit (POURRAT, Gaspard des Montagnes, La Tour du Levant, 1931, p. 228). Elle en veut à Christel, — elle si coitement logée dans sa prison de chair — de pouvoir faire l'ange, d'émouvoir l'imagination, la rêverie, plus immédiatement que les sens (GRACQ, Un Beau ténébreux, 1945, p. 28). — Seule transcr. ds LAND. 1834 : koête-man. Pour l'évolution de la diphtongue -oi > > wa, cf. aboyer. 1re attest. 1823 (BOISTE, qui renvoie à coiment); de coi, suff. -ment2. Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. — MAT. Louis-Philippe 1951, p. 306.

coi, coite [kwa, kwat] adj.
ÉTYM. 1080, quei; fém., 1798; du lat. pop. quetus, lat. class. quietus. → Quiet.
Vx et littér. Qui se tient tranquille, immobile et silencieux. — ☑ Loc. mod. Se tenir coi, coite.Demeurer, rester coi. || En rester coi. Abasourdi, muet, sidéré, stupéfait (→ fam. En être comme deux ronds de flan). || Rester coi devant des arguments (→ Aligner, cit. 3).
1 Avec cela, sans être malade, j'ai des jours de souffrance qui me font rester coi et farouche.
Sainte-Beuve, Correspondance, 321, 10 oct. 1833.
2 Le peuple obéit à sa voix (le prophète Nathan);
Moi-même, devant lui, comme un enfant, je me tiens coi (…)
Gide, Bethsabée, 1.
Vx. || En rester clos et coi.
REM. Le fém. est rare.
CONTR. Agité, bavard, bruyant, tourmenté.
HOM. Quoi.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • coi — coi …   Dictionnaire des rimes

  • coi — coi, coite (koi, koi t ) adj. 1°   Qui se tient là sans se remuer, sans rien dire. Il était coi près du feu. •   Le bon sire le souffre et se tient toujours coi, LA FONT. Fabl. III, 4. •   Dans les visites qui sont faites, Le renard se dispense,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • coi — COI, coaie, s.n. (pop.) Testicul. – lat. coleus. Trimis de gudovan, 05.11.2007. Sursa: DEX 98  COI s. v. testicul. Trimis de siveco, 13.09.2007. Sursa: Sinonime  coi s. n., pl. coáie …   Dicționar Român

  • COI — ist eine Abkürzung für: Country of Origin Information, Herkunftsländerinformation im Rahmen von Asylverfahren Office of the Coordinator of Information, eine US Regierungsbehörde zur Zentralisierung der Geheimdienstaktivitäten während des Zweiten… …   Deutsch Wikipedia

  • Coi — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. COI, sigle composé des trois lettres C, O et I, peut faire référence à : Complément d objet indirect, un groupe grammatical, Commission… …   Wikipédia en Français

  • coi — COI, TE. adj. Tranquille, calme, paisible. Il n est guère d usage qu en ces phrases: Se tenir coi. Demeurer coi. Chambre coite, pour dire, Une chambre bien fermée et bien chaude …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • COI — (pronunciamos coi ) sustantivo masculino 1. Sigla de Comité Olímpico Internacional (en inglés IOC) …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • COI — may stand for: * Center of Information, agency that followed the OSS and preceded the Central Intelligence Agency * Central Office of Information, UK Government department * Champions on Ice, a skating tour * Church of Ireland * Coefficient of… …   Wikipedia

  • COI. — COI.     † Catholic Encyclopedia ► Ecclesiastical Abbreviations     ► Abbreviation in Catacomb Inscriptions     Conjugi ( To my Husband [or Wife] ) The Catholic Encyclopedia, Volume VIII. New York: Robert Appleton Company. Nihil Obstat. 1910 …   Catholic encyclopedia

  • coi — cói prep.art.m.pl. CO → 1con {{line}} {{/line}} ETIMO: comp. di 1con e 2i …   Dizionario italiano


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.